Noyelles-sur-Escaut

Bienvenue à Noyelles sur Escaut

Le 28 janvier 1968, Noyelles sur l’Escaut devient Noyelles sur Escaut.

A six kilomètres au sud-ouest de Cambrai, niché dans la vallée du Haut-Escaut, le petit village nordiste dans la région Nord-Pas-de-Calais Picardie fait partie du canton de Le Cateau-Cambrésis. Situé à 56 mètres d’altitude et voisin des communes de Cantaing-sur-Escaut et de Marcoing, il a su garder son caractère rural sans pour autant en oublier son développement. 787 habitants (recensement de 2012) que l’on appelle Noyellois et Noyelloises, résident sur la commune d’une superficie de 4.8 km². Noyelles sur Escaut est traversé par le canal de Saint-Quentin et par le cours d’eau L’Escaut, le long duquel il fait bon se promener.

Les Armes de Noyelles sur Escaut se blasonnent ainsi ; 

“Burelé d’argent et d’azur de douze pièces”

Les armoiries de la commune sont celles de la famille
de Montigny de Glarges, seigneurs aux XIIe et XIIIe siècle.

 

L’origine du nom viendrait peut-être du latin nigella (nielle des blés), plante à fruits noirs et toxiques fréquente autrefois dans les céréales, ou du bas latin noor “noué”, (lieu bas souvent inondé). Suite à la prospection effectuée en 1986, un site gallo-romain occupé autant de la première moitié du 1er siècle est découvert au lieu-dit Quartier du Roy. On raconte que c’est en ce lieu appelé “Nigella” que l’on extrait en 1023 la pierre qui servit à la construction de l’église Notre-Dame de Cambrai et que dès 1064, on trouve un moulin appartenant à l’abbaye de Saint-Sépulcre. En 1153, Noyelles a un château fort qui est brûlé et saccagé par l’évêque Nicolas de Chièvres, avec l’appui des bourgeois de Cambrai. En 1336, les trois quarts de Noyelles quittent le Cambrésis pour l’Artois, suite au refus d’hommage de la dame d’Oisy à l’évêque de Cambrai. Du XVe au XVIe siècle, Noyelles fait partie du domaine de Luxembourg. De 1501 à 1537 Jacques de MONTIGNY-SAINT-CHRISTOPHE en fut le seigneur. Dans sa lignée, c’est son fils Antoine de MONTIGNY de 1538 à 1562 puis de son petit-fils Georges, gouverneur de Bouchain et de Leiden (Hollande), de 1563 à 1593 à en être les Seigneurs. C’est pendant cette période, le 9 août 1533, que le village est incendié par les troupes françaises et que par deux fois, en 1580 et 1595, l’armée espagnole campe dans le village. Rachetée par la famille de France en 1600, la seigneurie connaît encore des vastes opérations de pillage en 1649 et en 1677, lors de différents sièges de la ville de Cambrai. Rattaché à la France à cette date, le village doit encore subir le cantonnement des troupes du maréchal de Villars, en 1711, en un lieu qui deviendra le Quartier du Roy. Hormis deux moulins à eau (un à farine et un à huile), une brasserie et une sucrerie, le village compte au siècle dernier peu d’entrepreneurs. Pendant la Première Guerre Mondiale, Noyelles est occupé par les Allemands, pris par les Britanniques le 21 novembre 1917 et repris par les Allemands le 29 novembre et subit d’importantes destructions. Dès 1947, une importante entreprise de matériel agricole s’étend sur le domaine de l’ancien château de Noyelles. Il devient un lieu de stockage d’aliments composés pour la nutrition animale, contribuant au développement industriel du lieu.

 

https://youtu.be/ILPmQNgNJRA

 

Le Conseil Municipal

Le conseil municipal se compose de la sorte en 2016 :

Le Maire

Philippe LOYEZ

Les Adjoints

1er Adjoint : Frédéric CAPIEZ

a délégation de fonctions dans le cadre de sa présidence et à la communication, Association, Sociale et Gouvernance.

2ème Adjoint : Valérie LHEUREUX

a délégation de fonctions dans le cadre de sa présidence et à la commission Ecole, Centre Communal d’Action Sociale, Personnel ( école, cantine/garderie, mairie), voyage et jeunesse.

3ème Adjoint : Jean-Claude DORIUS

a délégation de fonctions dans le cadre de sa présidence et à la commission de l’environnement, travaux, gestion du personnel communal et entretien.

4ème Adjoint : Ludovic DUVENT

a délégation de fonctions dans le cadre de sa présidence et à la commission des fêtes, cérémonie, fête communale, relation conservatoire, Scènes des Hauts Escaut, inaugurations.

Les Conseillers délégués

Régis BAUDUIN

est délégué aux site internet, informations population, manifestations.

Jean-Jacques OUENNOURE

est délégué aux Travaux de voiries et Enfouissement des réseaux.

Robert PARMENTIER

est délégué à l’Agriculture.

Les Conseillers

Christian LEROY

Christophe FOLLET

Etienne DESRUENNE

Christophe DELEAU